Argeles-Gazost

Prochain match

Fin de saison

Live

La une victime d une injustice.

La une victime d une injustice.

Argelès : Victime d’une injustice

1/32éme Honneur à Cugnaux : Argelès-Elne 16-21
MT : 10-11, Arbitre : M. Astié Nicolas, juges de touche : Vignet Benoit, Lourenco David (Midi-Pyrénées)

Pour Argelès : 1 E Marcou (9), 1 T Labadot (9), 3 P Labadot (17, 46), Manant (59)
Pour Elne : 2 E Martinez (29), El Khaoulani (80), 1 D (5) T. Gironella, 2 P (31, 67), 1 T Martinez (80).

Argelès : Lagardere ; Manant, F. Broueil Nogué, A. St Martin, Carrieu ; (o) Labadot ; (m) Bourtoule ; Soussens, Abadie, Marcou ; Despaux, Clavere, Vignes, D. Vignelongue, Martinez.
Sont entrés en jeu : F. Sajous, Cazajous, Mathedarre, A Vignelongue, G. St Martin,  C. Sajous, Bernole.
Carton blanc Elne : Tufi (21)
Cartons jaunes Elne : Ben Momen (40), Tufi (41) ; Argeles : Bernole (52).
Carton rouge Argeles : Cazajous (52)
Carton rouge Elne : M. Abejon (52)

Privés de Thierry Lacrampe et de Laurent Broueil Nogué, les Argelésiens démarraient mal ce match et après plusieurs temps de jeu le demi d’ouverture d’Elne Gironella passait le drop. Belle réaction ensuite des Argelésiens, Manant débordait son vis-à-vis, tapait à suivre et il obligeait l’arrière catalan à concéder une mêlée à 5. Marcou profitait d’un bon travail de son demi de mêlée Bourtoule pour aller à l’essai. Ensuite, les gars de l’USA se montraient de plus en plus à leur avantage et après un échec des 38 mètres Labadot aggravait la marque en faisant mouche cette fois des 22 mètres. Alors qu’ils jouaient à 15 contre 14 après un carton blanc pris par le seconde ligne Tufi pour un plaquage à retardement sur Lagardère ils avaient du mal à remettre la machine en route après la pause rafraichissement et ils encaissaient un essai inscrit par le centre Martinez après plusieurs temps de jeu, puis une pénalité quelques minutes plus tard. Juste avant la pause, nouveau coup de sang d’un catalan et cette fois c’est leur pilier Ben Momen qui prenait un jaune. Dès la reprise nouvelle faute d’indiscipline d’un joueur d’Elne et de ce fait ils se retrouvaient pendant près de 10 minutes à 13 contre 15. Labadot en profitait pour remettre les siens en tête au score. Alors que le match semblait basculer en faveur d’Argeles, nouvelle brutalité catalane cette fois d’Abejon sur Soussens mais il s’en suivait une belle bagarre générale et l’arbitre complètement dépassé par les évènements distribuait un carton rouge à chaque équipe et à la stupeur générale un jaune à Bernole jouant ainsi un peu la compensation. Bien que jouant en infériorité numérique les Argelésiens trouvaient les ressources pour inscrire 3 points de plus par leur buteur Manant suite à un en-avant volontaire. Les catalans n’abdiquaient pas pour autant  et contre le cours du jeu ils revenaient à 16-14. Les dernières minutes étaient difficiles pour les deux équipes à cause de la chaleur et alors que deux Argelésiens Despaux et D. Vignelongue restaient sur le carreau l’arbitre laissait pendant de longues minutes le jeu se déroulait. Plus grave juste avant le trille final agression sur Labadot et alors que les gars de l’USA pensait avoir obtenu une pénalité le référé laissait se dérouler l’action et le centre El Khaoulani en profitait pour filer entre les poteaux. Malgré la colère des entraîneurs et des supporters Argelésiens l’essai était accordé et Elne se qualifiait pour les 16èmes de finale.
Bruno BLEZE-PASCAU


 


Vestiaires
Beaucoup de colère et de déception après cette élimination en 32ème de finale. Pour leur entraîneur Mathieu Boniface «On nous a volé la victoire et c’est dur à accepter. Un grand bravo à mes joueurs qui ont tout donné, qui ont prouvé qu’ils avaient les moyens d’éliminer le champion du pays catalan, malheureusement une décision injuste du référé à la fin de cette rencontre nous prive de ce grand bonheur. Le groupe est jeune, il a de l’avenir et je suis certain que cette défaite les fera grandir et qu’ils seront plus forts la saison prochaine.» pour l’autre entraîneur Yoan Ronflé « Défaite imméritée face à un adversaire qui ne nous était pas supérieur mais qui a été plus malin que nous en fin de rencontre. On a peut-être pas fait tout ce qu’il fallait non plus pour se mettre à l’abri alors qu’on a eu les occasions de le faire ». Le mot de la fin au président Philippe Ponsolle « Une belle saison tout de même qui se termine sur une décision dure à accepter même si on a pas su garder notre sang froid face à une équipe plus maline que nous lors de l’emballage final ».

Photothèque