Argeles-Gazost

Prochain match

Fin de saison

Live

La une coiffe sur le poteau Sor Agout

La une coiffe sur le poteau Sor Agout

1/2 Honneur
Argelès coiffe sur le poteau Sor Agout et se qualifie pour la finale
A St Gaudens : Argelès-Sor Agout 22-21

MT : 9-15,
Pour Argelès : 1 E Boya (80), 1 T (80) et 5 P (6, 29, 38, 41, 64)
Labadot Pour Sor Agout : 2 E Delpy (15), Escolano (21),
1 T (15) et 3 P (4, 45,58) Gratton
Argelès : G. Saint-Martin ; Manant, Puigmal, A. Saint Martin, Sajous ; (o) Labadot ; (m) Lacrampe ; Soussens, Lacoste, Dupouey ; Begue, Clavere ; Vignes, Vignelongue, Marcou.
Sont entrés en jeu : Boya, Abadie, Cazajous, Aberet, Lagardere, Guiraud, Bernole.
Carton jaune : Puigmal (56)
Pour Sor Agout : Santanach ; Paul, Escolano, Delpy, Nazarenko ; (o) Gratton ; (m) Daure ; Besombes, Burdalski, Lebrasseur ; Antoine Dominique, Jousserand ; Cristol, Escande, Asseline.
Sont entrés en jeu : Gindroz, Escande, Segur, Albert, Fabiani, Combes, Pelozo.
Carton jaune : Asseline (34), Escolano (52), Lebrasseur (80).

C’est au bout d’un suspense insoutenable que les Argelésiens sont parvenus à prendre le meilleur sur une équipe qui leur a posé beaucoup de problèmes tant au niveau des trois-quarts que des avants et qui a sans doute perdu cette rencontre à cause de son indiscipline. Début de rencontre équilibrée avec une pénalité réussie de part et d’autre, puis grosse domination des avants Tarnais qui mettaient en difficulté leurs adversaires suite à des groupés pénétrants et des pénal touches ce qui permettaient à leurs trois-quarts d’inscrire presque coup sur coup 2 essais par leurs centres Delpy et Escolano. Ensuite, les Argelésiens relevaient la tête et grâce à leur buteur Labadot qui faisait mouche à deux reprises ils n’étaient plus menés que 15-9 à la pause. Dès la reprise nouvelle pénalité de Labadot cette fois des 40 mètres de face alors que leurs adversaires étaient toujours à 14 contre 15 suite à un carton jaune pris par leur pilier Asseline après une vilaine faute commise sur Lacrampe. On assistait ensuite à un duel de buteurs qui tournait à l’avantage du Tarnais Gratton qui faisait mouche à deux reprises alors que Labadot n’en réussissait qu’une. Alors que les deux équipes jouaient à 14 suite à des cartons jaunes pris par Escolano pour Sor Agut et Puigmal pour Argeles c’était le tournant de cette rencontre, Gratton si efficace jusqu’alors ratait de peu une pénalité des 22 en coin qui aurait pu mettre définitivement à l’abri ses co-équipiers. Le final était tout à l’avantage des Argelésiens qui monopolisaient désormais le ballon, ils rataient une première occasion d’essai par Lacrampe qui poussait le ballon au pied hors des limites du terrain, puis Abadie et ensuite Boya s’affalaient dans l’en-but de Sor Agout mais l’arbitre à chaque fois ordonnait une mêlée à 5 mètres. Alors qu’on jouait les derniers instants de cette rencontre, le talonneur Boya était propulsé dans l’en-but adverse par tous ses camarades et cette fois l’essai était validé et comme Labadot réussissait la transformation, Argeles coiffait sur le poteau les Tarnais et se qualifiait ainsi pour la finale où ils rencontreront Urrugne. Cerise sur le gâteau, grâce à la victoire d'Urrugne 31-21 sur Maison Laffitte et cette qualification pour la finale ils accèdent à la Fédérale 3. Bruno Blèze-Pascau

Photothèque